Suzanna Choffel

SUZANNA  CHOFFEL  (USA)   
neo-soul/groove/indie-pop-jazzy

«Indie Artist of the Year» Austin Music Awards 2009
«Best album of the Year»* Independent Music Awards 2012
«Nominated Best Song»* Independent Music Awards 2012
«2nd Place» (best song) International Songwriting Contest 2008
«3nd Place» (performance) International Songwriting Contest 2012

« Elle possède toutes les vibrations du monde » (Rolling Stone)
« Ce qui surprend, c’est le côté carré de ses compositions » (Le Monde)
« Refreshingly unique. »  ( Adam Levine)

Récompensée par plusieurs Awards aux Etats Unis,  Suzanna Choffel est une star en pleine ascension, une voix sensuelle unique, un jeu de guitare caractéristique. Elle peut tout aussi bien jouer dans le cadre intime d’un club enfumé que sur la scène d’un grand festival ou encore fasciner des millions de téléspectateurs. Suzanna n’est pas un joyaux caché.  Dès son plus jeune âge à  Austin Texas, elle  sera bercée  musicalement par les vinyls des  70s de ses parents cultivant un intérêt pour la soul, le jazz, le reggae, le blues  et autres . La star en herbe avait déjà appris très jeune, le piano, le saxophone et la guitare, composant ses propres chansons et jouant adolescente avec son groupe de  R & B au légendaire « Continental Club and Antones ».  Elle a atteint les sommets de la scène musicale d’Austin avec son premier album et a remporté plusieurs récompenses. Propulsée tête d’affiche au SXSW, apparaissant au Festival Austin Limits, CMJ et Voodoo Experience, et partageant  la scène avec des personnalités comme Angelique Kidjo ou Solange,  des producteurs la démarche pour participer à « The Voice USA ». Elle y recevra une pluie d’éloges de la part des critiques , dont celles de Rolling Stone :« La seule artiste qui vous donne envie d’ écouter un album complet « .  Bientôt les propositions affluent comme des projets avec Emily Sande, Skylar Gray ou encore une proposition de tournée aux USA avec Wakey . Installée à New-York, dont elle grimpe rapidement les marches de la scène musicale, elle rejoint la petite agence « Boss Sound » (Ron Carter, Miles Davis…). En 2015, elle retourne vivre à Austin pour enregistrer  son nouvel album « Hello and Goodbye » avec le producteur David Boyle (Bebel Gilberto, Robert Plant, Patty Griffin)  et la crème des musiciens d’Austin dont ses amis Charlie Sexton (guitariste de Dylan) et JJ Johnson (John Mayer, Tedeschi truck band).
Après une première tournée française dont plusieurs concerts à guichet fermé, son apparition au « Festival du Facteur Cheval »  lui vaudra une demi-page dans le journal « Le Monde « . Elle récidive un an plus tard , impressionnant le public de plusieurs festivals , et n’hésitera pas à chanter à cappella dans la foule lors d’une panne électrique recevant au final une longue standing ovation .

composition: solo/duo/trio/5 musiciens